En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

SEGPA

Journée du développement durable à Rouillon

Par PRISCILLA DECELLE, publié le mardi 6 juin 2017 11:22 - Mis à jour le mardi 6 juin 2017 11:52
connaître son régime alimentaire
Le 7 avril, les élèves de 4A sont allés à la journée du développement durable organisée par le lycée agricole de la Germinière à Rouillon. La suite en images ci-dessous...

Participer à la journée du développement durable (JDD) au lycée de la Germinière à Rouillon c'est inscrit naturellement dans le projet "éco-marmiton".

Retrouvez le projet ici :

Les ateliers proposés rentraient parfaitement dans le thème du défi et il paraissait important que les élèves visitent un lycée agricole avec une exploitation en fonctionnement.

Ce vendredi 7 avril 2017, treize classes ont participé à cette JDD. De 9h30 à 15h25, les élèves étaient pris en charge par des animateurs ou des lycéens. Nous avions pu émettre des vœux en amont quant aux ateliers que nous voulions suivre.

La participation à cet événement imposait deux contraintes : la réalisation d'une affiche sur le thème « La Germinière dans 50 ans » et un pique-nique « zéro déchets ».

Les 4A ont préparé l'affiche pendant les cours de géographie de M. Foucault après avoir étudié la notion de paysage et l'évolution des territoires. Au CDI, avec Mme Decelle et M. Foucault, ils ont étudié des slogans pour ensuite créer celui qui serait sur leur affiche. Les élèves ont réfléchi par écrit à comment ils imaginaient le site de la Germinière dans 50 ans à partir de la photo vue du ciel fourni par le lycée. Puis ils l'ont transcrit en dessins. Certains projetaient le développement urbain de la ville de Rouillon avec uniquement des immeubles, d'autres imaginaient Rouillon encerclé par les eaux à cause du réchauffement climatique et la fonte des glaces quand d'autres encore anticipaient un parc naturel ou des habitations écologiques.

La Germinière en 2067

Dès l'arrivée au lycée agricole de Rouillon, les collégiens ont déposé leur affiche pour que le jury du concours délibère d'ici la pause déjeuner. Ensuite, ils ont pris la direction du premier atelier animé par quatre lycéennes sur le thème des protéines.

Atelier 1 : les protéines

Les menus de mariage ont évoluéAprès quelques définitions et précisions sur la notion de « protéines », il s'agissait d'étudier des menus de mariage et de les classer par ordre chronologique. Ceux de maintenant sont moins chargés notamment parce que nous mangeons de la viande tous les jours et non plus seulement le dimanche ou aux grandes occasions.

La deuxième partie de l'atelier consistait en une dégustation attentive suivie d'un questionnaire « que pensez-vous avoir mangé ? Était-ce bon ? En mangeriez-vous de nouveau ? » Il y avait du soja, du steak végétal, un ver de farine, une pâte à la farine de blé et une à la farine de ver. Les élèves étaient assez méfiants sur ces nouvelles textures. A l'issue de cet atelier, nous devions choisir notre mode d'alimentation : sojavore, carnivore, insectivore, flexivore. Pour connaître la définition de chacun, consultez la galerie photos.

Atelier 2 : le paysage de Rouillon

Après avoir réfléchi à la définition de « paysage », les élèves ont dû mimer le paysage qu'ils voyaient sur une photo de Rouillon : la route, les arbres, les clôtures, les champs, les vaches…

 

 

Atelier 3 : L'évolution des pratiques alimentaires

Faisant écho à la séquence faite en classe sur les circuits courts, l'atelier 3 proposait aux élèves de remettre en ordre le circuit d'un aliment de sa production à notre assiette puis un quiz permettait de connaître son propre mode de consommation. Les élèves sont repartis chargés d'un panier pour le goûter : biscuits bio et jus de pomme.

un étal de marché

Atelier 4 : Le jeu de l'oie : Sarthe, terre d'agriculture

Proposé par le Conseil Départemental, un jeu de l'oie géant a permis d'abordé différents thèmes autour de l'agriculture sous forme de questions-réponses. Les élèves se sont vite pris au jeu.

 

L'heure de la pause déjeuner a sonné. Cette année pas de pesage des sacs poubelle mais objectif zéro déchets tout de même pour ce pique-nique au soleil. La très grande majorité des élèves a respecté cette consigne allant même jusqu'à emballer un sandwich dans un torchon pour éviter l'aluminium !! La plupart, enseignants compris, avait misé sur des boites enfermant chips, sandwichs ou salades et des gourdes d'eau.

 

 

 

Avant de reprendre le chemin des ateliers, le jury a rendu son verdict : les 4A du Collège Maroc- Huchepie ont gagné la première place du concours d'affiche !!! Très fiers de leur travail, les 4A sont repartis les bras chargés de cagettes remplies de produits issus de l'agriculture biologique à partager avec leurs parents : café, gressins, terrine mais aussi brioche et confiture pour un goûter en classe.

 

 

Préférez-vous des oranges brutes ou présentées?Atelier 5 : Les sens dans l'acte alimentaire.

Proposé par Isabelle Pordoy du Groupement des Agriculteurs biologiques du 72, cet atelier mettait les sens en éveil. L'occasion de se rappeler pour le défi « éco-marmitons » que la vue influence beaucoup notre perception de l'alimentation.

 

 

 

Hector, l'arbre mort

 

Atelier 6 : Hector, l'arbre mort.

Pendant 25 minutes, un animateur a sensibilisé les élèves à la gestion des forêts, du bois mais aussi à la protection des insectes et autres hôtes des bois. Disposés autour d'un arbre à questions, les collégiens ont prouvé que c'était un sujet qui les intéressait.

 

 

 

 

Atelier 7 : Eau : qualité de l'eau des rivières de la Sarthe.

En salle de sciences, des lycéens ont préparé un test gustatif sur l'eau puis ont organisé l'observation avec microscope de différents insectes peuplant nos rivières. L'atelier s'est terminé par un quiz récapitulant toutes les informations données par les lycéens, l'ambiance était très détendue et agréable.

Le dernier atelier prévu portait sur l'intérêt d'élever des races rustiques et locales mais à cause des contraintes de transport, la journée s'est terminée avant cet atelier.

Les têtes pleines d'informations, les papilles en éveil et les bras chargés de denrées sympathiques, tout le monde est retourné au collège ravi de cette grosse journée.

 

Pièces jointes
Catégories
  • Défi Eco-Marmiton