En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

SEGPA

Des essais culinaires en 4A

Par PRISCILLA DECELLE, publié le jeudi 6 avril 2017 14:42 - Mis à jour le mardi 6 juin 2017 10:53
pearl-millet-204099_640.jpg
Toujours dans le cadre du projet "éco-marmitons sarthois", les 4A expérimentent une recette avec M. Croisard, notre cuisinier : la galette de millet

Suite à la rencontre avec la nutritionniste et après discussion avec M. Croisard, les élèves ont choisi de travailler la galette de millet pour ses valeurs nutritives et écologiques. En Sarthe, le moulin des Moines propose de la farine de millet et autres préparations à base de cette farine.

Ce vendredi 31 mars, en atelier avec Mme Jamin, les élèves travaillent en binômes. Chaque binôme a une recette de galette de millet différente car les élèves les ont cherché auparavant.

De 8h à 8h45 les élèves se mettent en tenue, réalisent la désinfection de leur plan de travail puis effectuent leurs pesées.

8h45 M. CROISARD arrive et leur présente deux techniques de cuisson du millet : créole ou pilaf.

 

 

Deux groupes choisissent pilaf et deux préfèrent tester la créole.

Le chef cuisinier rappelle qu'il faut laver le millet avant cuisson (ce qui n'est pas précisé dans les recettes). Chaque groupe se met à réaliser sa recette en demandant aide et conseil à M. CROISARD.

 

Régulièrement, on relit la recette pour ne rien oublier. Quand le millet est cuit, on continue la préparation.

 

 

 

10H00 : Les préparation sont prêtes à cuire et M. CROISARD donne 2 possibilités : cuisson à la poêle ou cuisson au four.

Là encore 2 groupes choisissent au four et 2 à la poêle.

 

 

10h10 11h00 : les élèves terminent leurs cuissons et réalisent la remise en état du matériel et des équipements.

 

 

11h00 : Mr CROISARD revient pour goûter avec les élèves le résultat des préparations.

La dégustation peut avoir lieu

 

Points négatifs :

- Le mélange est parfois trop liquide et ne permet pas la mise en forme des galettes.

- Le taillage en rondelle des carottes, préconisé dans certaine recettes ne permet pas une bonne cuisson.

- L'incorporation de gruyère ne rehausse pas suffisamment la saveur des galettes.

- La cuisson à la poêle est longue et ne peut être préconisée pour la réalisation d'une grande quantité de galettes.

Points à garder :

- cuisson pilaf pour le millet.

- cuisson au four pour les galettes.

- recette avec du fromage de chèvre.

- incorporation de pomme de terre pour la tenue des galettes.

- ajout de carottes coupées en petits dés.

- Ajout d'un œuf pour l'apport protéique animal et la liaison de la préparation.

- Importance des épices (cumin, paprika, curry, herbes de Provence...?)

- Utilisation d'un emporte-pièce pour former les galettes.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • Défi Eco-Marmiton